Sélectionner une page

Le British Museum de Londres consacre une exposition à l’art du manga, c’est d’ailleurs la plus grande exposition organisée hors Japon. Elle a ouvert ses portes le 23 mai 2019. Alexis Kuperfis, passionné d’expositions et d’art en tout genre revient pour nous sur cet événement artistique majeur en Europe.

Cette expo consacrée au manga propose aux visiteurs de voyager aux origines de cette forme d’art à l’industrie actuelle qui brasse des milliards. Elle revient sur l’évolution du manga, depuis les premiers dessins de Katsushika Hokusai (1760-1849) jusqu’au phénomène mondial d’aujourd’hui comme Dragon Ball et les films d’animation (ou animés) oscarisés du studio Ghibli.

Les visiteurs peu formés à cette forme d’art pourront notamment apprendre comment lire un manga (le sens de lecture étant inversé comparé au nôtre) et les connaisseurs pourront observer les premières esquisses d’Akira Toriyama, le créateur du célébrissime Dragon Ball, ou encore se rendre compte de l’influence importante du « dieu du manga », Osamu Tezuka (1928-1989) a qui l’on doit Astro Boy.

Un art mature

Contrairement aux idées reçues, les mangas ne se limitent pas à des histoires de bagarres pour les enfants. En effet, ils peuvent aborder des sujets beaucoup plus crus et transgressifs comme le montre brillamment l’exposition au British Museum.

Les visiteurs pourront par exemple observer les œuvres de Gengoroh Tagame, un des plus influents créateurs de mangas gay, notamment connu pour ses représentations sadomasochistes. D’autres œuvres reviennent aussi sur les heures sombres de l’Histoire du Japon et se penchent sur le bombardement atomique de Hiroshima ou encore le séisme de Kobe.

Enfin, afin de faire participer les visiteurs, l’exposition leur propose de prendre une image numérique d’eux-mêmes et de la transposer dans différents styles de mangas.

Une industrie florissante

Dire que l’industrie du manga se porte bien serait un euphémisme. En effet, en 2016, elle a dégagé un chiffre d’affaires de 3,4 milliards d’euros et sa popularité ne cesse de croître. Les héros de manga s’imposent largement dans la pop-culture et sont devenus des icônes au même titre que Batman ou Superman.